coureur


coureur
Coureur, m. acut. Est celuy qui court, Cursor. Mais le François en use en blasme, disant d'un qui ne s'arreste où il doibt et à son mesnage et besongne, C'est un coureur, et coureuse, d'une femme qui le fait ainsi, Cursitator, Cursitatrix, qui vont çà et là errer et vaucrer perdants le temps. Mais au plur. Coureurs sont les gents de cheval armez à la legere, qui se partent d'une armée pour faire courses, pilleries et degasts au païs de l'ennemy, Excursores. Nicole Gilles en la vie du Roy Philippe de Valois: Tandis que le Roy d'Angleterre estoit à Poissy, et son fils à saint Germain en Laye, où ils furent par six jours, leurs coureurs gasterent et bruslerent tout le païs du Vaudegalie, etc. Et ne sont pas les mesmes que Avant-coureurs: Car ceux-cy devancent l'armée qui marche, là où les coureurs courent aussi quand l'armée est arrestée, voyez Avantcoureur. On dit aussi coureur de Poste, celuy qu'on nomme communément Courrier, Qui equorum dispositorum cursu iter facit. Et celuy qui est addonné à ce mestier la, ainsi qu'on dit pareillement, Coureur de benefices, Qui Ecclesiastica beneficia Romam equis dispositis aduolando persequitur, ce qu'on fait sonner en mauvaise part.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • coureur — coureur, euse [ kurɶr, øz ] n. • fin XIIe; de courir 1 ♦ Personne, animal qui court. Un coureur rapide, infatigable. N. m. pl. COUREURS :ordre d oiseaux aux ailes rudimentaires, aux pattes puissantes. ⇒ autruche, casoar, dronte, émeu, nandou;… …   Encyclopédie Universelle

  • coureur — coureur, euse (kou reur, reû z ) s. m. et f. 1°   S. m. Celui qui est exercé à la course. Un bon, un mauvais coureur. •   L on voyait de son temps certains coureurs parcourir dans le cirque l espace de 160 000 pas, ROLLIN Hist. anc. Oeuvres, t. V …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • coureur — COUREUR. s. m. Qui est léger à la course, qui se pique de bien courir. C est le meilleur coureur qu on ait jamais vu. Jamais bon coureur ne fut pris. f♛/b] Il signifie aussi Celui qui va et vient, qui est souvent par la ville, ou en voyage. C est …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • coureur — Coureur. s. m. Qui court. C estoit le meilleur coureur qu on eust jamais veu dans la lice. jamais bon coureur ne fut pris. Il ne se met guere sans adjectif. Il sign. aussi, Celuy qui va & vient, qui est souvent par la ville, ou en voyage. C est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • coureur — coureur, euse n. Qui cherche la fréquentation des femmes ou des hommes : Coureur de jupons …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Coureur — (fr., spr. Kuröhr), 1) Laufer; 2) die einzelnen Reiter, welche als Spitze einer Avantgarde u. als Seitenpatrouillen einer Truppe vorausgehen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • COUREUR — s. m. Celui qui est léger à la course, qui se pique de bien courir. C est le meilleur coureur qu on ait jamais vu. Jamais bon coureur ne fut pris.   Coureur de bague, de tête, Celui qui court la bague, les têtes. C est un bon coureur de bagues,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • coureur — n. (cycliste, à pied) : koureu, za, e (Albanais.001). A1) coureur ( euse), personne qui est toujours à courir d un côté de l autre, à rendre visite, au lieu de s occuper du ménage ou de la ferme, coureur (de vogues, de copains, de copines) :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Coureur — Course Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. « Courir » redirige ici. Pour la chaîne de magasins française, voir Courir (chaîne de magasins) …   Wikipédia en Français

  • coureur — cou·reur …   English syllables